Ensemble défendons le littoral varois

La Balane crustacé
Hippocampe
Phoque moine
Etoile de mer rouge
Le Var en Provence Méditerranée… plus de 400 km de côtes, 600 km de cours d’eau, 400 000 hectares d’espaces boisés, 3000 espèces de plantes, 350 espèces d’oiseaux, une grande limpidité de l’atmosphère, 300 jours de soleil par an. Malheureusement encore trop de collectivités participent à la destruction, dénient ou exploitent abusivement cet environnement naturel. En cas d'observation d'un échouement de cétacés ou autres mammifères marins, prévenir le Centre de recherche sur les mammifères marins (CRMM) au 05.46.44.99.10 et suivre ces instructions
Tortue Caouanne

La tortue Caouanne

En France, protégée depuis 1991, elle a déjà disparue en tant qu'espèce reproductrice depuis le début du siècle. En mer, elle est capturée accidentellement par les filets de pêche. Elle est victime de la pollution par ingestion de sacs plastiques qu'elle confond avec des méduses. L'avenir de cette espèce en Méditerranée dépend de la protection des lieux de ponte subsistant dans la zone orientale. Poids 105 kg pour une taille de 1,10 m . Age moyen 40 ans

La France est en retard, 600 espèces sont menacées de disparition (données UICN)

Espèces disparues: hippocampe, marsouin commun, bouquetin des Pyrénées, baleine des basques et Phoque moine(disparu des côtes provençales dans les années 30 et de Corse à la fin des années 70). ours brun (quinzaine de survivants en métropole), chauve-souris, (Rhinolophe de Méhely), vipère d'Orsini...

En voie d'extinction: Grand hamster, vison d'Europe, lynx boréal ( moins de 150 individus adultes ont été dénombrés dans les Alpes, les Vosges, et le Jura), Dauphin commun, Patelle géante, Datte de mer, Oursin diadème, petit Rorqual, thon rouge, libellules, criquets, cerf rouge Corse, tortue d'Hermann, crapaud vert, salamandre de Lanza...

Situation alarmante: abeilles, hirondelles, loups gris, mouflons, cachalots, trois espèces de chauves-souris (Minioptère de Schreibers, Murin de Capaccini, Murin du Maghreb), Posidonia Oceana, tortue Caouanne...

Plastiques
le Muy
Dauphins
Albatros
Entre 1896 et 1998, les plages en Provence sont en recul de -11 mètres considérant une montée de la mer de +11 centimètres durant cette période. En 2100 le recul sera de -25 mètres. Erosion des plages varoises, remontée accélérée de la mer (+3 cm tous les dix ans), pollution terrestre et maritime, mutation de la faune et de la flore... une réalité écologique et économique majeures pour la Provence Méditerranée. Mobilisons-nous sur le littoral varois pour soutenir le plan européen Natura 2000
Parc national de Port-Cros
Créé en 1963, le Parc national de Port-Cros, qui occupe 700 ha de terres émergées et 1288 ha de surfaces marines, est l'un des deux plus anciens Parc Nationaux de France et le premier parc marin européen. Il comprend l'île de Port-Cros, celle de Bagaud, les îlots de la Gabinière et du Rascas ainsi qu'un  périmètre marin de 600 m de large. Son action s'étend également à l'île voisine de Porquerolles où il gère les 1000 ha d'espaces naturels qui lui ont été remis en dotation par l'Etat et où il administre le Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles, chargé de la sauvegarde de la flore sauvage et des variétés fruitières menacées de Méditerranée. 

La Conférence de Paris sur le changement climatique a eu lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015 au Bourget en France. Elle était à la fois la 21e conférence des parties (en anglais : Conference of the parties, d'où le nom COP21) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et la 11e conférence des parties siégeant en tant que réunion des parties au protocole de Kyoto (CMP-11)1. Chaque année, les participants de cette conférence se réunissent pour décider des mesures à mettre en place, dans le but de limiter le réchauffement climatique en dessous de 2 °C. Cette convention reconnaît l'existence " d'un changement climatique ". Le cinquième rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)10, paru en 2014, prévoit une hausse des températures de 0,3 à 4,8 °C d’ici 2100. Selon le comité organisateur, l'objectif est " d'aboutir, pour la première fois, à un accord universel et contraignant permettant de lutter efficacement contre le dérèglement climatique et d'accélérer la transition vers des sociétés et des économies résilientes et sobres en carbone11 ". À cet effet, l'accord, censé entrer en vigueur en 2020, traite de l'atténuation — la baisse des émissions de gaz à effet de serre — et de l'adaptation des sociétés aux dérèglements climatiques existants et à venir. Il s'agit de trouver un équilibre entre les besoins et les capacités de chaque pays. La répartition de l'effort entre les émetteurs historiques et les économies émergentes est l'un des points sensibles de la négociation.

fleche
fleche
Natura 2000
SOS Grand Bleu
Spipoll
fleche
fleche
fleche
fleche


C.G.I. Billon


Agnes Malecki
Camp du Domaine

La Meridienne

Carte littoral varois Hyères les Palmiers La Londe les Maures Bormes les Mimosas Le Lavandou Le Rayol Canadel Cavalaire sur Mer La Croix Valmer Saint Tropez

Social


Plan site
| Annuaire | Publicité | Partenaires | Emploi | Contact | Légal | Provenceweb