Les chemins du mimosa en Provence

Mimosa en Provence

De la famille des Mimosacée, le mimosa a été introduit sur la Côte d’Azur vers 1850. Il est devenu le roi de l’hiver dans les régions bénéficiant d’un climat doux comme la Provence méditerranée. Leurs nombreuses qualités expliquent leur grand succès dans les jardins, et en culture pour la fleur coupée.
Nom scientifique : Acacia. 
Ne pas confondre avec les arbres appelés communément acacias, mais dont le nom scientifique est Robinia. Une autre plante, la sensitive, bien nommée car ses feuilles se rétractent au moindre frôlement, a pour nom scientifique Mimosa pudica. 
Origine : il existe plus de 1200 espèces en Afrique, en Amérique centrale,en Amérique du sud et quelques uns en Asie. Plus de 700 viennent d’Australie dont celui cultivé en France autour de Cannes, Golf-Juan, dans les collines des Maures et de l’Estérel, dans le massif du Tanneron, autour de Nice et sur la côte italienne, viennent surtout d’Australie. Les mimosas sont de petits arbres méditerranéens qui appartiennent à la famille des légumineuses. 
Type : Les mimosas forment des arbustes ou des arbres, épineux ou non, éventuellement avec des formes rampantes. Les mimosas poussent dans des sols de nature variée. Leur croissance est rapide (30 à 60cm/an), mais leur durée de vie assez courte.
Floraison : Fleurs en glomérules, boules cotonneuses, ou en épis quelquefois appelés chenilles. La couleur varie du blanc au jaune orangé. Les fleurs sont souvent très parfumées. Chaque fleur est en fait très petite, souvent formée de 5 sépales et 5 pétales. Mais toute la valeur décorative vient des nombreuses étamines jaunes, quelquefois blanches. Les glomérules et les épis sont donc en fait des réunions de plusieurs fleurs : de 10 à 100 selon les espèces.

La Confrérie du Mimosa
Les Mimosistes
Sur le territoire de Pégomas, les horticulteurs ont développé des qualités spécifiques pour le Mimosa en bouquet. La Confrérie du Mimosa est née en 1998 parmi les mimosistes de Pégomas sous l'impulsion de M. Livernet. Les 33 confrères se sont solennellement engagés à promouvoir notre fleur fétiche : en créant des évènements, en participant à des manifestations, en organisant des visites et conférences. Elle s'attache à vivre les traditions dans le "Triangle d'Or" : Mandelieu, Tanneron et Pégomas.
Essentiellement installés autour du massif du Tanneron. Leur métier est lié à l'exploitation du Mimosa pour la fleur coupée. Là, on trouve les forceries de mimosa, destinées à maîtriser la floraison du mimosa. Claude Caranta, chevalier de la confrérie du Mimosa, mimosiste, a créé avec l'aide de Monsieur Baccou, maître de recherche à la faculté de biotechnologies de Montpellier, un produit pour conserver la fleur de Mimosa en bouquet avec des composants 90% alimentaires
Mimosas : plus de 1200 espèces dans le monde
flweb Adunca  flweb Aspera  flweb Baileyana  flweb Cultriformis
flweb Acacia dealbata flweb Dodonaeifolia  flweb Acacia fimbriata  flweb Hanburyana
flweb ’Clair de Lune’  flweb Acacia iteaphylla  flweb Acacia karroo flweb Longifolia
flweb Acacia mearnsii  flweb Moutteana flweb Acacia retinodes flweb Terminalis 
Acacia Terminalis
Acacia  Moutteana
Mimosa Clair de Lune



C.G.I. Billon


Agnes Malecki
Camp du Domaine

La Meridienne

Carte littoral varois Hyères les Palmiers La Londe les Maures Bormes les Mimosas Le Lavandou Le Rayol Canadel Cavalaire sur Mer La Croix Valmer Saint Tropez

rejoignez-nous sur
Facebook


Plan site
| Annuaire | Publicité | Partenaires | Emploi | Contact | Légal | Provenceweb