Corso Fleuri - Carnaval - Mimosa - Côte d'Azur varoise
le rendez-vous de la fête et des fleurs

Corso Fleuri du Lavandou mars 2019 - Corso de Bormes février 2019 - Corso de Cavalaire février 2019 - La Londe avril 2019 - Sainte-Maxime février 2019 - Carnaval de Nice 16 février-02 mars 2019 - Menton, 86e fête du citron 16 février-03 mars 2019 - Fête du mimosa à la Napoule février 2019 - Grand Carnaval de Cogolin mars 2019

Carnaval de La Londe-les-Maures | avril 2019
Corso fleuri du Lavandou | mars 2019
Carnaval de Nice | Roi du cinéma | 16 février- 02 mars 2019
histoire et tradition du Corso
L'Egype et la Grèce sont vraisemblablement les berceaux du corso. D'origine paganiste, l'un célébrait le taureau Apis, l'autre le taureau de Bacchus qui étaient immolés au milieu des danses et des cris de joie. Autrefois une victime humaine remplacait le boeuf. Dès 1420 le carnaval promenait un boeuf paré de plumes et d'étoffes éclatantes et un enfant, roi des bouchers, était juché sur son dos. Cette pratique fut supprimée en 1790 puis rétablie en 1805. Par la suite, le roi des bouchers fut remplacé par un char de jeunes filles portant des apparats mythologiques sur l'Amour (d'où le char de la Reine). Puis le Corso pris son inspiration en Italie avec des charrettes décorées de feuilles et de branchage, tirées dans la rue principale des villages par des participants autorisés à se moquer des personnalités locales. A partir de 1950 les corsos pratiqués dans le sud prirent une tournure de spectacles touristiques avec majorettes, fanfares, batailles de fleurs, tribunes payantes, tracteurs, manèges forains... perdant ainsi toutes leurs racines villageoises et religieuses...

Carte littoral varois Hyères les Palmiers La Londe les Maures Bormes les Mimosas Le Lavandou Le Rayol Canadel Cavalaire sur Mer La Croix Valmer Saint Tropez
Camp du Domaine social media
France Billet

Plan site
| Annuaire | Publicité | Partenaires | Emploi | Contact | Légal | Provenceweb